Marins d'eau douce

Publié le par Balthasar Sievers

tarasuqe-Juin-2010.jpg

André-Jean et le  Monté Cristo, se sont offert une remontée du Rhône de conserve jusqu'à Tarascon pour participer à la fête de la Tarasque. Nous avons rejoint les barquettes des associations de sauvegarde du patrimoine maritime d'Arles (Les allèges du Rhône) pour créer une belle flotille servant de support au spectacle des  " Forbans sans quartier" www.forbans-sans-quartier.fr qui ont annimé cette fête.

Ainsi nous avons fait connaissance avec le vent d'en haut qui soufle le matin et le vent d'en bas de l'après midi thermique qui rhytme la navigation à voile sur ce fleuve. Nous avons donc pu remonter le courant et faire une arrivée en Arles sous voile en fin d'après midi où nous avons été chaleureusement aceuillis au ponton des associations.

L'étape suivante jusqu'à Tarascon a été plus mouvrementée car il y à nettement plus de jus notament au passage des ponts. Ce n'est pas pour rien que Arles est considérée comme la frontière entre la navigation maritime et la navigation fluviale depuis l'antiquité.

Le spectacle devant le château de Tarascon a fait la joie des spectateurs, abordages, tirs d'artillerie et de mousquet , pirates, marchands et soldats ont croisé le fer pendant deux jours. Le campement des boucaniers sur la plagette avec ripaille,  musique et danses à animé nos soirées. En fin Tartarin à pu rejoindre la terre ferme à notre bord dans une pétarade tonitruante.Bataille2.jpg

 

 

Publié dans Le Journal de Bord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article